j

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nunc odio purus, tempus non condimentum eget, vestibulum.

Top

LA chose la plus important à connaître : comment tenir votre outil de calligraphie.

Dans mes ateliers (vous pouvez en retrouver le programme ici), je passe toujours du temps au début à expliquer la bonne façon de tenir le porte-plume ou le feutre pinceau. La tenue de l’outil de calligraphie est vraiment essentielle dans la réussite de l’apprentissage. Si l’on ne tient pas bien son instrument le résultat ne sera jamais optimal.

Parce que des images sont toujours plus parlantes, je vous ai préparé des photos avec la bonne tenue et la mauvaise pour chaque outil pour que vous puissiez bien comprendre et être bien attentif là votre position lors de votre prochaine séance d’entraînement.

1 – Comment bien tenir mon feutre pinceau ?

La meilleure prise en main de votre feutre pinceau ou brush pen est de le tenir en pince, c’est à dire entre le pouce et l’index qui repose sur le majeur. Si vous avez une autre façon de tenir votre feutre, il est surtout important de se concentrer sur le fait que le feutre doit être tenu le plus à plat possible, c’est à dire le « corps » couché sur votre main et non à la verticale par rapport à votre feuille.

En ce qui concerne la position du feutre, il est essentiel de pouvoir profiter au maximum de toute la surface de la pointe pinceau. C’est pour cela qu’il faut tenir le feutre quasiment parallèle au haut de votre feuille comme je vous le montre dans la photo de gauche.
A l’inverse, si vous tenez votre feutre perpendiculairement au haut de votre feuille, vous aurez beau mettre de la pression sur votre feutre, le trait sera toujours fin.

2 – Comment tenir mon porte-plume droit ?

La tenue du porte-plume droit est assez similaire à celle du brush pen, on le pince entre le pouce et l’index et on le fait reposer contre le majeur. Comme vous le voyez sur la photo, il faut tenir le porte-plume près de la plume pour bien pouvoir le maîtriser. On ne le tient surtout pas sur le haut du porte-plume comme on pourra le faire avec un pinceau en peinture par exemple.

La position du porte-plume est primordiale sans quoi on risque de casser sa plume et de faire des crissements terribles ! Comme on le voit sur la photo de gauche, il faut que la plume et le porte-plume soit dans le prolongement du trait que l’on va tracer. On a un alignement entre le trait et le porte-plume puisque l’on va mettre la pression sur la plume et ainsi lui permettre de s’écarte pour déposer l’encre. On tient donc le porte-plume droit perpendiculaire au haut de la feuille (le contraire du feutre pinceau).
A l’inverse, si l’on tient le porte-plume comme on tiendrait un stylo ou un feutre pinceau (c’est à dire parallèle au haut de la feuille), lorsque l’on mettra de la pression sur la plume, celle-ci raclera le papier et ne pourra pas glisser.

Il est normal d’entendre un léger raclement lorsque l’on calligraphie à la plume mais si ce raclement est trop fort, c’est que vous ne tenez pas correctement votre plume. C’est un bon repère pour vous aider à corriger votre position au fil de votre entraînement.

3 – Comment tenir mon porte-plume oblique ?

Le porte-plume oblique permet d’écrire très penché sans se casser le poignet ! On doit le tenir comme un porte-plume classique, à savoir en pince sur sa partie inférieure.
Cet outil est réservé aux personnes ayant un peu d’expérience avec les porte-plumes droits, c’est un joli outil mais il n’est pas indispensable pour faire de la calligraphie. Certains calligraphes utilisent uniquement des porte-plumes droits !

La bonne position du porte-plume oblique est la même que pour le porte-plume droit. Il peut même être tenu encore plus perpendiculairement par rapport au haut de la feuille puisque la plume sera naturellement penchée.
A l’inverse, si l’on « ouvre » trop le porte-plume comme sur la photo de droite, on risque de racler le papier et la plume ne sera plus correctement orientée.

4 – Petits conseils complémentaires

  • Pour vos entraînements, installez-vous confortablement sur une table, idéalement les pieds bien à plat par terre et le dos calé contre votre chaise pour éviter de vous tenir dans une mauvaise position générale
  • Vous pouvez bien sûr incliner votre feuille, n’hésitez pas à la mettre en place de la façon qui vous permet de garder votre dos bien droit.
  • Posez votre bras qui ne tient pas l’outil de calligraphie sur la table pour pouvoir vous appuyer dessus. Il faut que votre main qui calligraphie soit la plus légère possible. Il ne faut donc pas laisser sa main qui ne travaille pas sur ses genoux, cela va vous faire vous crisper sur votre outil.
  • Enfin, dernier conseil très important : il faut conserver la position de votre porte-plume tout au long de votre calligraphie. C’est à dire pour les pleins (quand votre geste descend) comme dans les déliés (quand votre geste remonte). On trace ces traits d’un même mouvement, il est donc essentiel de ne pas changer la position de votre feutre ou porte-plume en cours de calligraphie.

J’espère que ces conseils vous seront utiles, n’hésitez pas à me dire en commentaire si vous avez d’autres questions sur ce sujet !

> Épinglez-moi pour plus tard <

Comments

  • reply
    Cécile
    12 décembre 2019

    Bonjour, très bon article et vraiment très utile. J’adore écrire, là je me régale mais pas autant que je souhaiterais par manque de temps et… d’inspiration !

  • reply
    Véronique
    13 décembre 2019

    Merci pour cet article qui me « rassure » quant au fait de tenir son feutre ou sa plume tel que nous l’enseignanos à nos élèves de maternelle et CP. Je vois beaucoup de vidéo que ce soit de calligraphie, lettering zentangle … où la personne tient son matériel de manière peu orthodoxe pour l’enseignante que je suis. J’avais fini par me demander si la pratique de ces arts nécessitait une tenue particulière à l’encontre de mes habitudes.
    Tu viens par cet article de me démontrer que non. MERCI !

  • reply
    marylaure
    16 décembre 2019

    Est-ce qu’il n’y aurait pas une erreur à la fin du 3 ième ; tu parles de la photo de gauche ce ne serait pas plutôt celle de droite ?
    Une question, est-ce qu’il existe des porte-plumes oblique pour gaucher ? Pour le reste je m’adapte, mais là …
    Merci de tous tes précieux conseils ! je me régale régulièrement de tes posts sur Instagram !
    Bises et continue !!!
    ml

  • reply
    Maite_crst
    16 décembre 2019

    Coucou
    Merci beaucoup pour ton article, il est vraiment très utile, et va m’aider à affiner ma pratique !
    A bientôt sur instagram

  • reply
    harder
    13 janvier 2020

    Bonjour
    Tu parles et montres des photos pour droitier. Qu’en est-il des gauchers qui écrivent « à l’envers » par rapport à l’écriture avec porte-plume ? C’est déjà difficile avec stylos plume. Comment faire ?
    Merci. Catherine

Post a Comment